TO RETURN TO THE HOME PAGE

Primaires présidentielles (États-Unis)

 

L'ensemble des primaires et caucus, qui se tiennent dans chaque état des États-Unis, font partie du mécanisme de désignation du candidat d'un parti à l'élection présidentielle américaine.

 

Ce processus n'a jamais figuré dans la Constitution, et a ainsi été développé au fil du temps par les différents partis. À l'intérieur des états sont organisées soit des primaires, soit simplement des caucus, soit une combinaison des deux. Ils ont lieu entre janvier et juin de l'année de l'élection présidentielle, en novembre, et sont suivis par la convention nationale. Alors que les primaires sont organisées par les états et les communautés locales, les partis politiques s'occupent directement des caucus. Dans les deux cas, l'élection est indirecte : les participants ne votent pas directement pour un candidat, mais pour qu'un nombre maximum de délégués, liés par un serment, aillent à la convention nationale du parti voter effectivement pour leur candidat.

Les partis décident eux-mêmes du nombre de délégués de chaque état, qui est représentatif de leur population. Pour le Parti démocrate, en plus des représentants élus, des super délégués, participent également à l'élection lors de la convention. Ces super délégués sont actuellement en majeure partie des membres du gouvernement et des dirigeants du parti, qui eux n'ont pas prêté serment, et votent donc à leur guise.

L'étalement des élections sur une durée importante conduit à des controverses sur ce mode de sélection. Son avantage majeur est que les candidats peuvent s'occuper des états un par un au lieu de faire des campagnes simultanées. Cependant, les états dont les primaires se déroulent dans la deuxième moitié de la période ont la plupart du temps une importance mineure, le résultat étant le plus souvent décidé à cette époque. Il y a ainsi une volonté de la plupart des états de se placer en tête de la course, par exemple, une loi du New Hampshire dispose que la primaire de cet état doit se dérouler au moins une semaine avant celle des autres. []

Le Super Tuesday

Les différents types de primaires

Le caucus – c’est par exemple, le choix de l’Iowa et de onze autres Etats avec lui – est réservé aux militants des partis. Simple ? Attendez de voir. Le vote commence par la réunion des militants, bureau par bureau. Ils sont tous convoqués à la même heure (dans l’Iowa, un lundi, … pas facile à organiser pour ceux qui travaillent). Ils se regroupent par préférence derrière un capitaine qui a officiellement apporté son soutien à un candidat, à charge pour lui de convaincre les indécis. Le vote ne se déroule pas à bulletins secrets. Chaque bureau élit ses représentants au niveau du comté où, rebelote, on élit les délégués aux conventions de l’Etat qui élisent leurs délégués à la convention nationale. Ouf !

La primaire implique une participation beaucoup plus large. Trois variantes existent:

La primaire ouverte - qui concerne tous les électeurs sans restrictions. Par exemple, un républicain peut participer à la primaire démocrate.

La primaire "fermée" -  n’autorise la participation que des électeurs dûment enregistrés, auprès des autorités, comme

"démocrates" ou "républicains".

La primaire "semi-ouverte" - autorise les électeurs à voter pour telle ou telle primaire, interdisant la possibilité de participer au vote des deux partis.

La Louisiane et l’Alaska ont deux méthodes encore différentes dont on vous reparlera au moment du vote dans ces deux Etats.

ET APRES LES Primaires présidentielles

Les conventions nationales

Les délégués élus lors de ces processus se retrouvent lors des conventions nationales.

Cette année, elles se dérouleront du 18 au 21 juillet pour les républicains à Cleveland (Ohio)

et du 25 au 28 juillet à Philadelphie (Pennsylvanie) pour les démocrates.

Les délégués y retrouvent les superdélégués (élus, gouverneurs, membres des comités nationaux et personnalités qualifiées) désignés par l’appareil du parti, ce qui permet donc à celui-ci d’avoir un poids supplémentaire dans la désignation en cas de coude à coude entre deux prétendants (exemple: 2008 pour les démocrates  Clinton - Obama) 

DÉFINITIONS :

Le Super Tuesday

Le nom du Super Tuesday (super mardi en français) est apparu en 1988 lorsque plusieurs États démocrates du Sud des Etats-Unis ont décidé de voter le même jour : le premier mardi de mars. Il s’agissait de peser sur la primaire en donnant de l’élan au candidat choisi par les militants ou sympathisants. Depuis cette année-là, c'est une tradition instaurée. Les républicains l'ont immédiatement adoptée. En plus de donner en une journée une dimension nationale au scrutin, le résultat du "Super Tuesday" donne une idée assez précise de l'opinion sur les candidats en lice, compte tenu du nombre important d'électeurs à voter. Un favori peut  tomber ou au contraire une candidature peut émerger comme celle de Bill Clinton en 1992 pourtant mal parti dans la campagne démocrate. La liste et le nombre des États concernés varient tous les quatre ans. En 2008 par exemple l'année de l'élection de Barack Obama plus de 20 Etats sur les 50 que compte le pays, avaient voté le même jour.

Caucus?(comité politique)

Un caucus est une réunion de personnes, généralement des sympathisants ou membres de mouvements politiques.


TO RETURN TO THE HOME PAGE